La Palmeraie de Marrakech : un lieu incontournable au Maroc

Publié le : 21 septembre 20223 mins de lecture

Marrakech fait partie d’une médina ou d’une ancienne ville maghrébine. Depuis le 10e siècle, de grandes palmeraies sont établies dans cette ville. Il s’agit d’une vaste zone de plantation de palmiers. Généralement limitées aux pays à climat aride ou semi-aride, ces plantes nécessitent une chaleur intense égale à 25 °C. C’est la principale raison de sa prospérité dans cette région marocaine.

Localisation !

Marrakech est une ville du nord de l’Afrique, située sur les côtes atlantique et méditerranéenne. Elle se trouve au cœur du Maroc avec une superficie de 230 km². Elle est la quatrième ville après Rabat, Casablanca et Fès. La ville rouge compte cinq quartiers dont Guéliz, Annakhil, Médina, Menara et Sidi Youssef Ben Ali. La palmeraie est située dans le quartier d’Annakhil, le long de la route nationale 9 et du passage de Oued Tensift. D’ailleurs, au centre, la plantation en question abrite une somptueuse piscine baptisée Nikki Beach.

Site touristique !

La palmeraie de Marrakech est un parc d’attraction incontournable, qui fait la reconnaissance de la ville rouge à travers le monde. Des hôtels haut de gamme, des résidences de luxe et des complexes sportifs entourent l’oasis. De plus, d’autres terrains de golf restent dans la région. Par ailleurs, le transport vers la palmeraie peut se faire en voiture, en quad, en calèche ou même à dos de chameau. Le coucher de soleil dans ce lieu est aussi très apprécié par les touristes lors de leur visite sur cette flore luxuriante. Par ailleurs, la palmeraie présente l’emblème historique et culturel de la ville. Afin de découvrir dans sa splendeur la Palmeraie de Marrakech, choisissez ici la formule club vacances qui vous correspond.

Panorama culturel !

Créée en 1064, la palmeraie est appelée « um bialtabaniy limadinat marakish », ce qui se traduit en français par « mère nourricière de la cité de Marrakech ». En effet, le refuge offre aux habitants des matières premières pour la fabrication de l’artisanat marrakchi. Les plus utilisées sont notamment les feuilles, le tronc, les fruits… La palmeraie est également une source de nourriture. De plus, par sa superficie qui dépasse les 13 000 hectares, cette flore luxuriante fait partie des patrimoines naturels et historiques marocains. D’ailleurs, la palmeraie abrite plus de 100 000 espèces de palmiers, de cocotiers, de dattiers et autres plantes. Cependant, le palmier est le plus vénéré par les musulmans. Selon leur croyance, la présence majoritaire de cette plante dans la région représente une bénédiction offerte à la population.

Plan du site