Les joyaux cachés d’Athènes : découvrez les secrets de la ville antique

d'Athènes

Publié le : 03 avril 20237 mins de lecture

Athènes, la ville de la mythologie et des dieux, attire chaque année des milliers de visiteurs du monde entier. Cependant, au-delà des sites historiques populaires tels que l’Acropole et le Parthénon, il existe des joyaux cachés à découvrir. Dans cet article, vous pouvez explorer certains de ces endroits inédits, qui ajoutent une dimension unique à l’expérience de visiter Athènes. Que vous soyez un amoureux de l’histoire, de la culture ou simplement à la recherche d’un moment de calme et de détente, il y en a pour tous les goûts. Alors, préparez-vous à plonger dans l’histoire antique de la ville et suivez ce guide pour découvrir les secrets d’Athènes.

Mythes fondateurs d’Athènes : découverte inédite

Athènes est la ville de la mythologie grecque et de Homère. Découvrez les lieux qui continuent de faire revivre les mythes les plus célèbres de la ville. Parmi eux figurent la grotte de la Nymphe, où la déesse Athéna aurait élu domicile et le Temple d’Olympien Zeus construit pour le plus grand dieu de la mythologie grecque. Explorez ces lieux incroyables et plongez dans les histoires de la mythologie grecque.

Quartier Plaka : oasis de calme et charme

Plaka, situé au pied de l’Acropole, est considéré comme le quartier le plus pittoresque d’Athènes. Il est la perle rare d’Athènes, un lieu où le temps s’est arrêté pour offrir aux visiteurs un calme sans égal digne d’un village dans une ville. Plaka vous emmène dans un voyage à travers les rues étroites et pavées, les balcons débordant de fleurs, les vieilles maisons néoclassiques et les tavernes traditionnelles. Son charme indéniable et la beauté de ses sites historiques en font un incontournable lors de votre visite à Athènes.

Histoire de Plaka

Plaka, l’ancien quartier noble dans la Grèce antique, est connu depuis l’Antiquité. Les rues tortueuses, les petites places, les bâtiments néoclassiques et les charmantes tavernes vous ramènent dans le temps, un endroit remarquable où le temps s’est arrêté. La plupart des bâtiments de Plaka datent des 18ème et 19ème siècles, cependant, en explorant les rues calmes du quartier, vous pourrez y découvrir des églises byzantines et des ruines antiques.

Rues animées de Plaka

Le quartier pittoresque de Plaka a quelque chose pour tous les goûts. Labyrinthe de rues pavées, rues animées et charmantes boutiques d’artisanat et de souvenirs. Le musée de la musique grecque, le musée de la céramique, le musée juif et le musée d’art populaire sont situés dans le quartier. Lorsque la nuit tombe, Plaka revêt un autre visage, les tavernes traditionnelles s’illuminent et les gens se rassemblent pour manger, boire et chanter.

Sites historiques de Plaka

Plaka regorge de sites historiques. Parmi eux figurent la place de la Constitution, avec son monument au Soldat inconnu, l’Anafiotika, un quartier calme et paisible d’Athènes, et la Tour des Vents, une petite tour octogonale datant de l’époque romaine. Ne manquez pas de découvrir l’ancienne agora romaine, la bibliothèque d’Hadrien en contrebas de l’Acropole et le temple et sanctuaire d’Asklépios, dédié au dieu guérisseur, situé sur le flanc nord de l’Acropole.

Stade panathénaïque : voyage dans l’histoire olympique

Situé dans la zone résidentielle de Pangrati, le stade panathénaïque est un vestige de l’histoire olympique d’Athènes. Ce stade accueillait les anciens Jeux olympiques sur une période de plus de 1000 ans, jusqu’à la fin de l’Antiquité. Sa rénovation en 1896 pour les Jeux olympiques modernes a marqué l’histoire du sport mondial. Explorez ce stade incroyable et revivez l’histoire olympique de la ville.

Musée archéologique national : trésor inestimable

Le Musée archéologique national est le plus grand musée d’archéologie de Grèce et l’un des plus importants du monde. Il abrite une collection impressionnante de plus de 11 000 objets de toutes les périodes de l’histoire grecque, allant de la Préhistoire à l’Antiquité tardive. Tout visiteur passionné d’archéologie doit absolument visiter ce musée pour explorer les joyaux de la civilisation antique grecque.

Historique du musée archéologique national

Le Musée archéologique national a été fondé au xixe siècle pour présenter les collections archéologiques issues des fouilles de l’Acropole. Le musée a été agrandi considérablement dans les années 1950 pour accueillir les objets provenant de toute la Grèce. Il dispose de 42 salles d’exposition permanente et d’une série d’expositions temporaires. Le bâtiment du musée est une œuvre d’architecture néoclassique impressionnante, construit entre 1866 et 1889 par l’architecte allemand Ernst Ziller.

Collections remarquables du musée

Le Musée archéologique national est célèbre pour ses collections remarquables d’artefacts de toutes les époques de l’histoire grecque. Parmi ces collections, il y a la fabuleuse Agamemnon, un trésor unique en son genre, et les nombreux objets découverts lors des fouilles de l’Acropole, tels que les frises du Parthénon et les caryatides de l’érechthéion, des chefs-d’œuvre.

Expériences interactives proposées par le musée

Le Musée archéologique national offre aux visiteurs des expériences interactives telles que des expositions virtuelles, des projections de films et des visites guidées. Ces expériences permettent aux visiteurs d’apprendre de manière plus approfondie et interactive sur l’histoire et la culture de la Grèce antique. De plus, le musée organise divers événements culturels tels que des concerts et des conférences.

Mont Lycabette : vue panoramique à couper souffle

Le Mont Lycabette est le point culminant d’Athènes, offrant une vue imprenable sur tout Athènes et ses alentours. L’ascension vers le sommet du Lycabette a été popularisée comme une activité touristique depuis les années 1920. Le sommet est accessible par des routes et des sentiers de montagne, ainsi que par le téléphérique. Arrivé au sommet, vous pourrez profiter d’une vue panoramique époustouflante de la ville d’Athènes, idéale pour prendre des photos de souvenirs.

Plan du site